celine

Portrait – Céline, formatrice à la Wild Code School

Céline est la toute première formatrice femme de la Wild Code School. Elle nous raconte son parcours et en quoi consiste son travail au quotidien.

Comment es-tu devenue formatrice à la Wild Code School ?
Je suis devenue formatrice après avoir suivi moi-même la formation de l’école. L’école m’a proposé de rejoindre l’équipe, pensant que je pouvais coacher les élèves et que j’avais les compétences pour être formatrice. Et je le gère plutôt bien, tous mes projets avec les élèves sont actuellement terminés.

Quelles sont les missions d’un formateur à la Wild Code School ?
Notre plus grosse mission est de motiver les élèves et de leur faire comprendre que coder n’est pas si compliqué que ça, que c’est réellement accessible.

Qu’est ce qui vous différencie des professeurs dit classiques ?
On est plus disponible dans la mesure où on consacre tout notre temps à une seule formation. Nous n’avons pas à jongler entre les salles et les classes, nous dédions nos journées de 9h à 18h à un seul groupe d’élèves. On ne donne pas non plus de cours magistraux comme dans un système classique, nous allons plus dialoguer avec les élèves, échanger avec eux.

Peux-tu nous dire comment se déroule une journée type ?
Les élèves arrivent vers 9h, s’il y a un cours, on met de la musique, c’est un signal pour les réunir. On fait ensuite une annonce sur le déroulé de la journée, les ateliers, les présentations, les intervenants. Nous mettons en place plusieurs petits ateliers en petits groupes selon les besoins du moment. Outre les cours et les ateliers, les élèves travaillent également sur notre plateforme pédagogique, où ils étudient les bases de la programmation d’une manière autonome. Enfin, ils réalisent des projets. A tout moment, les élèves sont sur un projet et je les accompagne au quotidien sur ce travail.

Que faisais-tu avant d’être à la Wild Code School ?
Je suis à la base designer graphiste et décorateur évènementiel, j’ai créé ma boite en tant que designer et j’organise des évènements comme des mariages. Des clients m’ont demandé de créer des sites et il me manquait cette compétence.

Quel est ton ressenti par rapport à la pédagogie de la Wild Code School ?
C’est un modèle à part. L’objectif est de rendre les élèves autonomes et de faire en sorte qu’ils se débrouillent par eux-mêmes. Cela peut en surprendre quelques-uns au début mais ils s’y font vite. Ils comprennent que nous ne sommes pas des professeurs « détenteurs du savoir » mais des accompagnateurs, des coachs, et que, en tant que développeurs professionnels, ils doivent apprendre à chercher.

Si comme Céline vous souhaitez devenir formateur à la Wild Code School, n’hésitez-pas à nous contacter ici !

Partager:
hannah Chaudruc

hannah Chaudruc

Laisser un commentaire